Ligue 1: l'ogre parisien dévoré à Lyon, derby explosif à Nîmes



Le roi est tombé de son trône ! Lyon a infligé dimanche au Paris SG, orphelin de sa vedette Neymar, sa première défaite (2-1) de la saison en Ligue 1, un sérieux coup d’arrêt à moins de dix jours du choc contre Manchester United.  Plus tôt, il y a eu moins de stars mais quasiment autant de spectacle lors du derby du Languedoc entre Nîmes et Montpellier (1-1), bouillant en tribunes et sur le terrain. . Paris, un de chute ! Il y avait un parfum de Ligue des champions dans l’air au Groupama stadium, et c’est Lyon qui s’est montré le plus fort à l’issue d’un match irrespirable. Quel spectacle ! Les deux gardiens ont croulé sous les sollicitations et à ce petit jeu c’est Anthony Lopes, noyé sous un quadruplé de Kylian Mbappé à l’aller (5-0), qui est sorti vainqueur. Sous les yeux de l’entraîneur de Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer, qu’ils affronteront le 12 février en 8e de finale aller de C1, les Parisiens ont pourtant lancé les hostilités par Angel Di Maria (7e, 1-0). Mais l’OL s’est rué sur le but d’Alphonse Areola, contraint d’effectuer une multitude d’arrêts devant Bertrand Traoré (18e, 24e), Nabil Fékir (20e, 30e) ou encore Houssem Aouar (40e). Mais il a manqué sa sortie devant Moussa Dembélé qui a égalisé de la tête (1-1, 33e). L’ancien joueur du Celtic Glasgow, formé au PSG, est dans une forme étincelante: héros du derby gagné le 20 janvier à Saint-Etienne (2-1), il en est à trois buts en quatre matches. Et c’est lui qui, bousculé par Thiago Silva, a obtenu le penalty converti par son capitaine Nabil Fékir (49e, 2-1), lui aussi buteur il y a deux semaines dans le Forez.  Fort contre les «gros», comme face à Manchester City en phase de poules (1 victoire en Angleterre, 1 nul au retour), l’OL fait le plein de confiance avant la réception du FC Barcelone dans plus de deux semaines en Ligue des champions. Quant à Paris, il faudra vite digérer cette première défaite en L1 à l’extérieur depuis janvier 2018… à Lyon. . Chaud derby aux Costières Il y a aussi eu des étincelles dans le derby du Languedoc, où les Nîmois n’ont pas réussi à prendre leur revanche du match aller (défaite 3-0 à Montpellier), rejoints à un quart d’heure de la fin du match.  Dans un stade des Costières plein à craquer, tout de rouge vêtu en l’absence des supporters montpelliérains interdits de déplacement, l’ambiance électrique en tribuneS a déteint sur le terrain, offrant un spectacle de haute intensité. Il y a eu des coups, des tacles mais aussi des beaux gestes, comme ce petit pont de Sofiane Alakouch ou cette roulette de Téji Savanier.  L’ouverture du score nîmoise, moins de 1 min. 30 sec. après le coup d’envoi (!), est d’ailleurs venue d’un corner frappé par le meneur des «Crocos», suspendu à l’aller. Aux six mètres, c’est le défenseur central Loïck Landré qui a converti l’offrande de la tête (1-0, 2e). Après ce but précoce, les Gardois n’ont pas cherché à gérer le score, ni leurs efforts. Leurs adversaires ont répondu au défi physique, à l’image de la nouvel

Comprar Camiseta De Deportivo Leganés Barata 2020-2021 Maillots de foot pas cher – Retrouvez en exclusivité tous les nouveaux maillot de football pas cher 2020 2021 sur la boutique 100% football